Back to top
Thierry Dupressoir
Nom Dupressoir
Prénoms Thierry, Bernard, Raoul
Naissance Alger (France) (03 août 1953)
Sections
Sciences de la vie et de la terre
Statuts et fonctions
Directeur d'études
Direction d'études
Pathologie comparée des invertébrés (janvier 2001)
Distinction Chevalier dans l'Ordre des Palmes académiques (14 juillet 2014)
Situation de famille
marié
Laboratoire
Pathologie comparée des invertébrés
Unité de recherche
UMR 1333
Études et formations

1982 : Doctorat de 3e cycle en Biochimie Appliquée (Université des Sciences et Techniques de Lille – mention TB)

1998 : Habilitation à Diriger les Recherches (USTL)

2000 : Qualification aux fonctions de Professeur des universités (CNU 64-65)

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

Membre élu de la commission de la Formation Continue de la section SVT de l’EPHE de 2004 à 2008

Membre élu ou nommé à la Commission des Enseignements de la section SVT depuis 2009

Directeur du Laboratoire de Pathologie comparée des Invertébrés (PCI) de l’EPHE de 2010 à 2015

Responsable de la spécialité « Signalisation et Systèmes intégrés en Biologie » du Master « Biologie, Santé et Écologie » de juillet 2012 à juillet 2015

Responsable de la mention « Biologie, Santé et Écologie » du Master de l’EPHE depuis juillet 2015

Parcours professionnel hors EPHE

1979 à 1983 : Doctorant - "Groupe de Recherches sur les protéines associées au DNA chez les eucaryotes et les procaryotes" - UA 409 CNRS (directeur : P. Sautière). Thèse : Isolement et caractérisation de 5 sous-fractions de l’histone H1 d’érythrocyte de poulet: Étude structurale de la sous-fraction H1-E.

Allocataire DGRST, Professeur vacataire en Chimie Générale, Attaché-Assistant en Biochimie - Université du Droit et de la Santé de Lille

1983 à 1985 : Parcours en Recherche-Développement industriel puis formation à la formation d'adultes au Centre Interprofessionnel de Formation de Formateurs. Analyses et actions de Formation d’adultes dans les entreprises.

1985 à 1992 :  Stage post-doctoral – Laboratoire « Oncosuppression » (Pr Jean Rommelaere) – Département de Biologie moléculaire, Université libre de Bruxelles, Rhode-Saint-Genèse (Belgique) puis Inserm U186/CNRS URA1160/ Institut Pasteur de Lille (dir. : Pr D. Stehelin, DR émérite au CNRS, Pr émérite à l'Institut Pasteur de Lille, membre correspondant de l’Académie des Sciences, Prix Jeantet)

1992 à 1995 : IE CNRS dans l'équipe « Oncosuppression » (Pr Jean Rommelaere). Thème de recherche : « modèles in vivo de l’oncosuppression parvovirale »

1995 à 1998 : Animateur du laboratoire de virologie du Département de Microbiologie des Ecosystèmes (Dr Annick Mercenier) de l’Institut Pasteur de Lille  (Pr A.Capron, directeur) et co-animateur de l'équipe « Virus Adéno-Associés: pathogénèse et oncosuppression » avec le Pr J. R. Schlehöfer

1998 à 2000 : Animateur de l'équipe « Parvovirus : Oncosuppression et Thérapie génique » de l’UMR 8526 (Directeur : PPr D. Stehelin, DR émérite au CNRS, Pr émérite à l'Institut Pasteur de Lille, membre correspondant de l’Académie des Sciences, Prix Jeantet )

Domaines de recherches

Après une carrière consacrée à l’utilisation en santé humaine des parvovirus (thérapies anti-cancéreuses et thérapies géniques), T. Dupressoir a intégré le laboratoire « Pathologie comparée des invertébrés ». En 2011, le laboratoire est associé à l’UMR 1333 « Diversité Génomes et Interactions Microorganismes Insectes »  et il intègre l’équipe « Dynamique des interactions Densovirus-insectes» dirigée par Mylène Ogliastro, DR INRA.

Le contrôle microbien des insectes nuisibles et des vecteurs de maladies a prouvé son efficacité et des virus, en particulier, sont utilisés dans ce but. L’utilisation comme BIOPESTICIDE d’un virus entomopathogène exige énormément de connaissances en amont sur les interactions qu’il peut établir avec son hôte

Depuis 2008, l'équipe se concentre sur les questions virologiques fondamentales soulevées par ces préoccupations de virologie appliquée (revue en français : Gosselin-Grenet et al. Virologie, 2015)

Grâce en particulier aux  personnels EPHE travaillant dans l’équipe, il est connu que :

o             JcDV voyage de la membrane au noyau par endocytose et ce trafic affecte le cytosquelette de la cellule infectée (Vendeville,2009, Debaisieux, 2010)

o             JcDV traverse l’intestin par transcytose et cela affecte la perméabilité intestinale (Wang, 2013).

o             JcDV détourne lors de l’infection la synthèse protéique de l’hôte à son profit en bloquant la voie Pi3K-Akt-TOR (Salasc, 2016)

o             JcDV affecte l’équilibre calcique de la cellule infectée, ce qui pourrait être une des clés de la permissivité (Kerviel, 2016)    

o             Les petits ARN de l’hôte sont différentiellement exprimés lors de l’infection virale et les petits ARN viraux semblent impliqués dans la régulation du cycle viral (Stanojcic et al., 2014)

 

Les perspectives de ce travail à l’horizon 2020 sont

o             De connaître le système récepteur du virus in vivo et de comprendre comment l’internalisation et le trafic du virus affectent l’intégrité de la barrière intestinale de l’insecte infecté.

o             D’élucider la nature des déterminants viraux ou cellulaires de la permissivité au virus.

o             D’étendre l’analyse de l’interaction virus-hôte à sa composante ARN non-codants afin d’expliquer des mécanismes d’interaction non liés à l’activité des protéines virales.

Publications principales

Dupressoir T, Sautiere P. Isolation and characterization of five subfractions of chicken erythrocyte histone H1. Biochem Biophys Res Commun. 1984;122:1136-45.

Dupressoir T, Vanacker JM, Cornelis JJ, Duponchel N, Rommelaere J. Inhibition by parvovirus H-1 of the formation of tumors in nude mice and colonies in vitro by transformed human mammary epithelial cells. Cancer Res. 1989; 49:3203-8.

Telerman A, Tuynder M, Dupressoir T, Robaye B, Sigaux F, Shaulian E, Oren M, Rommelaere J, Amson R. A model for tumor suppression using H-1 parvovirus.  Proc Natl Acad Sci U S A. 1993; 90:8702-6.

Koering CE, Dupressoir T, Plaza S, Stehelin D, Rommelaere J. Induced expression of the conditionally cytotoxic herpes simplex virus thymidine kinase gene by means of a parvoviral regulatory circuit. Hum Gene Ther. 1994;5:457-63.

Wernert N, Gilles F, Fafeur V, Bouali F, Raes MB, Pyke C, Dupressoir T, Seitz G, Vandenbunder B, Stéhelin D. Stromal expression of c-Ets1 transcription factor correlates with tumor invasion. Cancer Res. 1994;54:5683-8.

Malhomme O, Dutheil N, Rabreau M, Armbruster-Moraes E, Schlehofer JR, Dupressoir T. Human genital tissues containing DNA of adeno-associated virus lack DNA sequences of the helper viruses adenovirus, herpes simplex virus or cytomegalovirus but frequently contain human papillomavirus DNA. J Gen Virol. 1997;78:1957-62.

Dutheil N, Malhomme O, Provost N, Becquart P, Burguette T, Schlehofer JR, Dupressoir T. Presence of integrated DNA sequences of adeno-associated virus type 2 in four cell lines of human embryonic origin. J Gen Virol. 1997;78:3039-43.

Faisst S, Guittard D, Benner A, Cesbron JY, Schlehofer JR, Rommelaere J, Dupressoir T. Dose-dependent regression of HeLa cell-derived tumours in SCID mice after parvovirus H-1 infection. Int J Cancer. 1998;75:584-9.

Dutheil N, Shi F, Dupressoir T, Linden RM. Adeno-associated virus site-specifically integrates into a muscle-specific DNA region. Proc Natl Acad Sci U S A. 2000; 97:4862-6.

Lottin S, Adriaenssens E, Dupressoir T, Berteaux N, Montpellier C, Coll J, Dugimont T, Curgy JJ. Overexpression of an ectopic H19 gene enhances the tumorigenic properties of breast cancer cells. Carcinogenesis. 2002;231885-95.

Vendeville A, Ravallec M, Jousset FX, Devise M, Mutuel D, López-Ferber M, Fournier P, Dupressoir T, Ogliastro M. Densovirus infectious pathway requires clathrin-mediated endocytosis followed by trafficking to the nucleus. J Virol. 2009;83:4678-89.

Wang Y, Gosselin Grenet AS, Castelli I, Cermenati G, Ravallec M, Fiandra L, Debaisieux S, Multeau C, Lautredou N, Dupressoir T, Li Y, Casartelli M, Ogliastro M. Densovirus crosses the insect midgut by transcytosis and disturbs the epithelial barrier function. J Virol. 2013 ;87:12380-91.

Salasc F, Mutuel D, Debaisieux S, Perrin A, Dupressoir T, Gosselin Grenet AS, Ogliastro M, Role for the PI3K/Akt/TOR pathway during Ambidensovirus infection of insect cells. J Gen Virol.;  2016 ; 97:233-45

Sites internet référents
Auteur de la notice
Thierry Dupressoir
Mise à jour par
Thierry Dupressoir le 05 avril 2017 - 18:15