Back to top

Richard Stauffer

Mise à jour
 le 19 septembre 2017 - 13:49
Richard Stauffer à Bâle
Nom : Stauffer
Prénom : Richard
Naissance : La Chaux-de-Fonds, canton de Neuchâtel (Suisse) (17 mai 1921)
Décès : Paris (France) (09 novembre 1984)
Sections : 
Sciences religieuses
Statuts et fonctions : 
Directeur d'études
Président de section
Direction d'études :
Histoire et Théologie de la Réforme (août 1964 à novembre 1984)
Distinctions :
Prix Louis Marin de l'Académie des Sciences morales et politiques (1979)
Docteur Honoris Causa de l'Université de Saint Andrews (Écosse) (10 octobre 1979)
Docteur Honoris Causa de l'Université de Genève (05 juin 1980)
Situation de famille
Marié
Études et formations

– Licence en Théologie, Université de Neuchâtel (Suisse), 1949 (La conception de l'histoire chez Reinhold Niebuhr).

– Master of Theology, Union Seminary, New York, 1953.

– Docteur d’État ès Lettres, Université de Paris I.

– Docteur d’État en Théologie, Université de Strasbourg, 16/10/1976.

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

– août 1964 : Chargé des fonctions de directeur d’études, section des Sciences religieuses.

– janvier 1967 – novembre 1984 : directeur d’études « Histoire et Théologie de la Réforme », section des Sciences religieuses.

– 1978-1982 : Président de la section des Sciences religieuses.

Parcours professionnel hors EPHE

– 1954-1960 : Pasteur de l’Église française de Bâle.

– 1960 : Professeur d’Histoire de l’Église moderne à la Faculté de théologie protestante de Paris.

Domaines de recherches

Après un mémoire de Master à l'Union Theological Seminary, New York sur "L'homilétique de Calvin" (1953), R. Stauffer contribue au renouvellement des études sur Jean Calvin (1509-1564). Éditeur de sermons inédits, sans outils informatiques, il constitue un fichier manuel remarquable, pour étudier environ 1200 sermons prêchés à Genève par Calvin entre 1545 et 1564, et dont le verbatim a été préservé par de zélés tachygraphes. Il réévalue ainsi les lieux majeurs de la théologie de Calvin. De ses conférences est issu un maître-livre : Dieu, la Création et la Providence dans la prédication de Calvin, Berne, 1978. Nombreux sont les colloques et les articles dans lesquels R. Stauffer expose, enrichit et défend les acquis et conclusions de ses recherches. Il étudie en outre l'exégèse des Réformateurs et fait découvrir des pans mal connus de la théologie réformée de la fin du XVIe et du XVIIe siècles, en s'intéressant notamment à Philippe Duplessis-Mornay, aux monarchomaques et aux irénistes (Moyse Amyraut, Isaac d'Huisseau). R. Stauffer fait également œuvre d'historiographe, en écrivant, dès 1961, un ouvrage sur les réinterprétations catholiques de la théologie de Luther, et par de nombreux écrits sur d'autres personnalités du XVIe siècle : H. Zwingli, G. Farel, T. Müntzer, H. Bullinger. Il adopte parfois un ton polémique, par exemple dans sa critique du concept d' "Aile gauche de la Réforme" pour désigner des courants anabaptistes, ou pour affirmer, contre une certaine apologétique, le parti-pris de Calvin pour le géocentrisme. Quoique attaché à la recherche érudite, R. Stauffer rédige des ouvrages de synthèse, par exemple dans la collection  "Que sais-je?" ou dans l'Encyclopédie de La Pleiade-Histoire des Religions, en 1972.

R. Stauffer fut un interlocuteur et un proche de Henry Corbin, jusqu'aux derniers instants de celui-ci : v. « Adieu à Henry Corbin : les yeux de la chair et les yeux de feu », La science et la gnose, Paris, 1979, « Cahiers de l’Université de Saint Jean de Jérusalem 5 », p. 9-15 ; – « Henry Corbin, théologien protestant », Henry Corbin. Cahier de l’Herne n° 39 (1981), p. 186-191.

Il fut un directeur de thèse vigilant et exigeant notamment pour Guy Bedouelle o.p., Jean Bourdauducq, Dominique Bourel, Louis Chauvet, François Laplanche, Thierry Oppenheim, André Sciegienny, Jean-Loup Seban, Patrice Veit.

Publications principales

– La conception de l'histoire chez Reinhold Niebuhr. Thèse dactylographiée présentée à l'Université de Neuchâtel pour obtenir le grade de Licencié en Théologie, Neuchâtel, 1949.

– « La théologie de Luther d'après les recherches récentes », Revue de Théologie et de Philosophie 89 (1957), p. 7-44.

– « Les recherches sur Luther dans le catholicisme : leur évolution du début du siècle à nos jours », Église et Théologie (Faculté de Théologie Protestante de Paris) 24e année, n° 72, juin 1961), p. 1-50.

– « Episcopalisme et presbytérianisme en Grande Bretagne », Verbum Caro 43 (1957), p. 251-257.

Luther vu par les catholiques. L'évolution des recherches sur Luther dans le catholicisme, du début du siècle à nos jours, Neuchâtel et Paris : Delachaux & Niestlé, s.d . (= 1961; nlle éd. en 1966).

– « Amendements et Corrections », Supplementa Calviniana, Bd. I, Hrsg. Von H. Ruckert, Neukirchen-Vluyn : Neukirchener Verlag des Erziehungsvereins, 1961, p. 769-770.

– Un précurseur français de l'œcuménisme: Moïse Amyraut (1596-1664), Paris : Les Bergers et les Mages, 1962.

– L'humanité de Calvin, Neuchâtel et Paris : Delachaux & Niestlé, 1964. Traductions : Calvins Menschlichkeit, Zurich, 1964 ; – The Humanness of John Calvin, Nashville et New York, 1971 ; – Ningen Calvin, Tokyo : Sugu, 1976 ; 2e éd., 1981 ; – Inn Gann Kalvinn, Séoul, 1983.

– « Les sermons inédits de Calvin sur le livre de la Genèse », Revue de Théologie et de Philosophie 97 (1965), p. 26-36.

– « Eine englische Sammlung von Calvinpredigten », Der Prediger Johannes Calvin. Beiträge und Nachrichten Zur Ausgabe der Supplementa Calviniana, Neukirchen-Vluyn : Neukirchener Verlag des Erziehungsvereins, 1966, p. 55-95.

– « Histoire et Théologie de la Réforme », Problèmes et méthodes d'Histoire des Religions. Mélanges publiés par la Section des Sciences Religieuses à l'occasion du centenaire de l’École Pratique des Hautes Études, Paris, 1968, p. 261-269.

– L'affaire d'Huisseau: une controverse protestante au sujet de la réunion des chrétiens (1670-1671), Paris : PUF, 1969.

– « La Réforme et les Protestantismes », Encyclopédie de la Pléiade. Histoire des Religions, Paris : Gallimard, 1972, t. II, p. 911-1013.

– Dieu, la Création et la Providence dans la prédication de Calvin, Bern/Frankfurt a. Main/ Las Vegas : Peter Lang, 1978.

– « “Le Voyage du Pèlerin” de John Bunyan », Pèlerins de l'Orient et vagabonds de l'Occident, Paris : Berg International, 1978, p. 117-137.

– Interprètes de la Bible. Études sur les Réformateurs du XVIe siècle, Paris : Beauchesne, 1980.

Volumes d'hommage

« Actes de l'hommage rendu à Richard Stauffer, en Sorbonne le 19 octobre 1987 », Bulletin de la Société de l’Histoire du Protestantisme français 134 (1988), p. 661-707 : interventions de O. Fatio (Genève), G. Bedouelle o.p. (Fribourg), M. Lienhard (Strasbourg), O. Millet (Nancy), M. Delval (Lille) et B. Roussel (EPHE).

Publications au sujet de la personne

« Richard Stauffer (1921-1984) » Nécrologie par Jean Baubérot, Annuaire de la Ve section de le 'EPHE 93 (1984-1985), p. 33-37.

Auteur de la notice : 
Bernard Roussel