Back to top
Nom Mestre, Francés
Prénom Nadine
Naissance Oran (Algérie) (26 septembre 1963)
Sections
Sciences de la vie et de la terre
Statuts et fonctions
Directrice d'études
Direction d'études
vieillissement cérébral et pathogenèse des maladies neurodégénératives (octobre 2018)
Maîtrise de conférences
Neurosciences (février 1995)
Distinction Chevalier dans l'Ordre des Palmes académiques (01 juillet 2005)
Origines familiales

originaire de l'Aude mais en raison de la profession du père qui était sémaphoriste  dans la Marine Nationale, de nombreux changements de domicile au cours de l'enfance.

Laboratoire
vieillissement cérébral et pathogenèse des maladies neurodégénératives
Unité de recherche
UMR_S 1198 (Mécanismes Moléculaires dans les Démences Neurodégénératives)
Études et formations

Nadine Mestre est titulaire d'une Maîtrise de Biologie des Organismes et Populations à l' Université Montpellier II  (1985). L'année suivante, elle poursuit par un Diplôme post-universitaire en Gestion de la Faune délivré par l' Ecole Nationale du Génie Rural des Eaux et Forêts à Montpellier. En 1987 elle change de thématique en poursuivant ses études au sein de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes pour préparer un diplôme sur les "Relations neuroanatomiques entre bulbes olfactifs et système nerveux central chez le microcèbe (Microcebus m. murinus, Primate, Lémurien)", diplôme obtenu en 1988 et qui lui permet de poursuivre en doctorat à l'EPHE, spécialité Neurobiologie."Etude morphofonctionnelle de l'intégration du message olfactif par  le système nerveux central chez les vertébrés terrestres", obtenu en 1992.

En 2011 Nadine Mestre-Frances a obtenu son HDR à l'EPHE

 

 

 

 

 

 

 

 

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

Nadine Mestre-Francés a exercé la fonction d'Attaché temporaire d'enseignement et de recherche (ATER) au laboratoire de Neuromorphologie Fonctionnelle de 1989 à 1991 puis de 1991 à 1994, préparateur temporaire à l'EPHE dans le même laboratoire. Elle a été recrutée comme Maître de Conférences en 1995. En 2015, Elle est co-responsable de l'équipe "Vieillissement cérébral et pathologies neurodégénératives" au sein de l'UMR 1198 INSERM-UM-EPHE.

Nadine Mestre-Frances a été membre du Bureau de la section Sciences de la Vie et de la Terre de l’EPHE  et membre du Conseil scientifique et du Conseil d’administration de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, entre 2003 et 2006.

 

Parcours professionnel hors EPHE

Depuis 2014, Nadine Mestre-Frances est Directrice de la plateforme CECEMA (animalerie de l’Université de Montpellier). Elle est délégataire du Président de l'UM pour les demandes d'autorisation de projet en expérimentation animale au Comité d'éthique et au MENERS

Autres activités

- Membre du Conseil du Département Biologie Santé, Université Montpellier II (2004-2008)

- Membre de la commission de Spécialités, section 66-69 Université Montpellier II (2003-2008)

- Expert de la sous commission préfectorale des Sites « Faune sauvage captive » (2005-2020)

- Expert de la commission départementale de la nature, des paysages et des sites (2007-2020)

Domaines de recherches

N. Mestre-Frances a consacré une part importante de sa recherche à l'étude du vieillissement cérébral d'un primate lémurien ainsi qu'aux pathologies neurodégénératives de type prion, Alzheimer ou Parkinson dans ce modèle. Ce prosimien, originaire de Madagascar, a une espérance de vie de 3-4 ans en milieu naturel mais peut atteindre 13 ans en captivité. Certains sujets en vieillissant présentent naturellement des lésions caractéristiques de la maladie d'Alzheimer : plaques amyloïdes (agrégats de peptides amyloïdes Aβ), agrégats de la protéine Tau, voire atrophie corticale, lésions auxquelles nous essayons de relier un phénotype comportemental et cognitif. Ce modèle  nous permet également, par transfert de gènes via des adénovirus canins, d’induire une maladie de Parkinson aux stades précoces.

Publications principales

Mise en évidence des projections olfactives directes dans l'hypothalamus, le mésencéphale et le métencéphale de Microcebus murinus (Primate, Lémurien). Mestre N., Bons N. - C. R. Acad. Sci., Paris,(1989),  309, 535-541.

Seniles plaques and neurofibrillary changes in the brain of an aged lemurian primate Microcebus murinus. Bons N., Mestre N., Petter A. - Neurobiology of Aging, (1991) 13, 99-105.

Age-related cytological changes and neuronal loss in basal forebrain cholinergic neurons in Microcebus murinus (Lemurian, Primate). Mestre N., Bons N. - Neurodegeneration (1993) 2, 25-32.

 Identification of amyloid beta protein in the brain of the small short-lived lemurian primate Microcebus murinus. Bons N., Mestre N., Ritchie K., Petter A., Podlisny M., Selkoe D. - Neurobiology of Aging, (1994) 15, 2, 215-220.

Evolution of ß-amyloid deposits in the cerebral cortex of Microcebus murinus lemurian primate. Mestre-Frances N., Silhol S., Bons N. - Alzheimer’s Research, (1996) 2, 19-28.

Natural and experimental oral contamination of non-human primates by bovine encephalopathy agents. Bons N., Mestre-Frances N., Belli P., Cathala F., Gajdusek C., Brown P- Proc. Natl. Acad. Sci. USA. (1999)  96, 4046-4051.

Immunohistochemical analysis of cerebral cortical and vascular lesions in the primate Microcebus murinus reveal distinct Ab42 and Ab40 immunoreactivity profiles. Mestre-Frances N., Keller E., Calenda A., Barelli H., Checler F., Bons N. Neurobiology of Disease  (2000) -7,1-8.

Antibody response and plasma Abeta1-40 levels in young Microcebus murinus primates immunized with Abeta1-42 and its derivatives. Trouche SG, Asuni A, Rouland S, Wisniewski T, Frangione B, Verdier JM, Sigurdsson EM, Mestre-Francés N. Vaccine 2009, 27(7):957-64

The three panel runway maze adapted to /Microcebus murinus/ reveals age-related differences in memory and perseverance performances. Trouche SG, Maurice T, Rouland S, Verdier JM, Mestre-Frances N Neurobiology of Learning Memory, (2010)  94 (1): 100-6.

Distribution of lithostathine in the mouse lemur brain with aging and Alzheimer's-like pathology. - Marchal S, Givalois L, Verdier JM, Mestre-Francés N Neurobiology of Aging (2011)

Oral transmission of L-type bovine spongiform encephalopathy in primate model. Mestre-Frances N, Nicot S., Rouland S. Biacabe A.G., Quadrio I., Perret-Liaudet A., Baron T, Verdier J.M. (2012) Emerging Infectious Diseases, (2012), 18(1):142-5.

Lessons from the analysis of non-human primates for understanding human aging and neurodegenerative diseases. Verdier JM, Acquatella I, Lautier C, Devau G, Trouche S, Lasbleiz C, Mestre-Francés N .Front Neurosci. 2015 Mar 4;9:64. Review

 

Auteur de la notice
Mestre-Frances Nadine
Mise à jour par
mestre-frances Nadine le 19 mars 2020 - 11:58