Back to top
Nom Perrin
Prénom Michel-Yves
Naissance Béziers (France) (31 mars 1962)
Sections
Sciences religieuses
Statuts et fonctions
Directeur d'études
Direction d'études
Histoire et doctrines du christianisme latin (Antiquité tardive) (octobre 2009)
Date chargé.e de conférences
septembre 2007 à septembre 2009
Laboratoire
Laboratoire d’études sur les monothéismes (UMR 8584)
Études et formations

 1973-1977 : Élève du collège Paul-Riquet (Béziers)
1977 : Lauréat de la Société archéologique, scientifique et littéraire de Béziers. Médaille d'argent.
1977-1980 : Élève du lycée Jean-Moulin (Béziers)
1979 : Lauréat du Concours général. Version latine, troisième accessit.
1980 : Baccalauréat C (mathématiques et sciences physiques). Mention «Très Bien avec les Félicitations du Jury».
1980-1981 : Élève de Mathématiques Supérieures au Lycée Louis-Le-Grand (Paris).
1981-1982 : Élève de Lettres Supérieures au Lycée Louis-Le-Grand (Paris).
1982-1983 : Élève de Première Supérieure au Lycée Louis-Le-Grand (Paris).
1983 : École normale supérieure de la Rue d’Ulm (Paris). Reçu vingt-cinquième au concours Lettres.
1983-1988 : Élève de l'École normale supérieure.
1984 : Licence de lettres classiques ; Licence d'histoire, Université Paris IV-Sorbonne.
1985 : Maîtrise d'histoire, Paris IV-Sorbonne. Mention «Très Bien».
1987 : Agrégation d'histoire. Reçu seizième.
1988 : DEA d'histoire, Paris IV-Sorbonne.  Mention «Très Bien».
1993 : Doctorat en histoire, Paris IV-Sorbonne, 6 février 1993. (« Le Christ des Romains. Recherches sur l’image du Christ dans la Rome de l’Antiquité tardive – début IIIe-fin IVe s. »).
Mention «Très Honorable avec les Félicitations du Jury». Jury : Luce Pietri (Directeur de thèse, Paris IV), Franco Bolgiani (Turin), René Braun (Nice, Président), Jean Guyon (CNRS, Aix-en-Provence).
2004 : Habilitation à diriger des recherches, Université Paris X-Nanterre, 27 novembre 2004. (« Χριστιανίζειν. Études d’histoire du christianisme antique »). Jury : Jean-Michel Carrié (EHESS), Elizabeth Deniaux (Paris X, Président), Alain Le Boulluec (EPHE), Claude Lepelley (Paris X, responsable de l’habilitation), Pierre Maraval (Paris IV),  Luce Pietri (Paris IV)

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

Responsable de la spécialité « Antiquité méditerranéenne et proche-orientale » du Master « Études européennes, méditerranéennes et asiatiques » (depuis septembre 2011)

Membre élu de la Commission scientifique de la section des Sciences Religieuses (depuis octobre 2014)

Membre élu du Comité Technique d’établissement (depuis décembre 2014)

Membre du CHSCT (depuis mars 2017)

Parcours professionnel hors EPHE

 2007-2010 : CNRS – Directeur de l’USR 710 « L’Année épigraphique » (laboratoire propre du CNRS).
2007 : Conférencier invité à l’Institut d’Études politiques de Paris dans le cadre de la préparation à l’agrégation d’histoire.
2006 : Conférencier invité à l’École normale supérieure Lettres et Sciences Humaines (Lyon) dans le cadre de la préparation à l’agrégation d’histoire.
2006 : Conférencier invité à l’Institut d’Études politiques de Paris dans le cadre de la préparation à l’agrégation d’histoire.
2005-2009 : Université de Rouen. Professeur d’histoire romaine.

2003 : Conférencier invité à l’École normale supérieure dans le cadre de la préparation à l’agrégation d’histoire.
2002 : Conférencier invité à l’École normale supérieure dans le cadre de la préparation à l’agrégation d’histoire.
1999 : membre du jury d’écrit de l’agrégation d’histoire.
1999-2005 : Université de Paris X-Nanterre. Maître de conférences d'histoire romaine.

1999 : Conférencier invité à l'École normale supérieure dans le cadre de la préparation à l'agrégation d'histoire.
1998-1999 : Conférencier invité à l'Université du Littoral (Boulogne-sur-Mer) dans le cadre de la préparation au CAPES d'histoire-géographie.
1995 : Membre du jury d'écrit de l'agrégation d'histoire.
1993-1999 : Université d'Artois (Arras). Maître de conférences d'histoire ancienne.

1992-1993 : Centre National de la Recherche Scientifique. Chargé de recherches, attaché à l'École française de Rome.
1989-1992 : École française de Rome. Membre de la section d'histoire ancienne.
1988-1989 : Université François-Rabelais (Tours). Ancien normalien doctorant.
1986-1987 : Lycée naval (Brest). Professeur d'histoire (service national).

Domaines de recherches

Historien et philologue de formation, Michel-Yves Perrin consacre ses travaux à l'histoire et à l'historiographie du christianisme antique. Tous les types de sources disponibles (textuelles, épigraphiques, papyrologiques, iconographiques, archéologiques, archivistiques le cas échéant) sont convoqués pour des études dont les arguments peuvent être regroupés, sans viser à l'exhaustivité, autour de quelques grandes thématiques : 1)  Histoire sociale des controverses doctrinales entre chrétiens (approche structurelle ; études de cas : crise monarchienne ; crise arienne ; crise donatiste ; crise pélagienne ; manichéisme) ; 2) anthropologie religieuse du christianisme antique (rêves ; sacralisation de l'espace et du temps ; pratiques ascétiques) ; 3) histoire des piétés chrétiennes dans l'antiquité (disciplina arcani ; discours et pratiques eucharistiques ; culte des anges ; pratiques de l'image ; repos dominical) ; 4) histoire sociale de la prédication chrétienne antique ; 5) histoire du christianisme dans l'Italie et l'Afrique du nord antiques ; 6) historiographie du christianisme antique aux époques moderne et contemporaine (hellénisation du christianisme ; Adolf Harnack ; Henri-Irénée Marrou ; Ernesto Buonaiuti ; Eranos Tagungen d'Ascona) ; 7) histoire des traditions et héritages patristiques (Marsile Ficin). Michel-Yves Perrin travaille également en collaboration à l'édition et au commentaire de sources anciennes : Augustin d'Hippone (Enarrationes in Psalmos ; Contra Faustum) ; Eusèbe de Césarée (Histoire ecclésiastique) ; Hilaire de Poitiers (Fragmenta historica) ; Synésios de Cyrène (traductions latines humanistes du De insomniis). Depuis de très nombreuses années il est rédacteur de la Chronica Tertullianea e Cyprianea ainsi que de L'Année épigraphique. Il est membre du Comité pour l'Étude de la Littérature Apocryphe Chrétienne.

Publications principales

Livres

• (dir., avec J.-R. Armogathe et P. Montaubin), Histoire générale du christianisme, t. I, Des origines au XVe siècle, PUF, Paris, 2010.

• (dir., avec P. Nagy et P. Ragon), Les Controverses religieuses entre débats savants et mobilisations populaires (monde chrétien, Antiquité tardive - XVIIe siècle), Publications des Universités de Rouen et du Havre, Mont-Saint-Aignan, 2011.

• (éd.) Y. Modéran, Les Vandales et l’Empire romain, Éditions Errance, Arles, 2014.

• Civitas confusionis. De la participation des fidèles aux controverses doctrinales dans l’antiquité tardive (IIIe s. - c. 430), Éditions Nuvis, Paris, Philadephie, Pékin, 2017.

 

Choix d'articles

1) « Arcana mysteria ou ce que cache la religion. De certaines pratiques de l’arcane dans le christianisme antique », in M. Riedel, T. Schabert (éd.), Religionen – Die religiöse Erfahrung. Religions – The Religious Experience, Würzburg : Königshausen & Neumann, 2008, p. 119-141.

2) « De quelques homologies entre ralliements confessionnels en régime chrétien et adhésions au christianisme dans l’antiquité tardive », in Mediterranea, 4, 2007 (= C. Bonnet, S. Ribichini, D. Steunernagel (éd.), Religioni in contatto nel Mediterraneo antico. Modalità di diffusione e processi di interferenza), p. 263-280.

3) « The Limits of the Heresiological Ethos in Late Antiquity »,in  Late Antique Archaeology 6, Religious Diversity in Late Antiquity, ed. by S. Bangert, D. M. Gwynn, Brill, Leyde, Boston, 2010, p. 201-227.

4) « De Harnack à Erasme : aller et retour. En vue d’une relecture critique de Walter Glawe, Die Hellenisierung des Christentums in der Geschichte der Theologie von Luther bis auf die Gegenwart (Berlin, 1912) », in A. Perrot (éd.), Les Chrétiens et l’hellénisme. Identités religieuses et culture grecque dans l’Antiquité tardive, Paris : Editions Rue d’Ulm, 2012, p. 219-240.

5) « Eusèbe de Césarée, Constantin et la crise donatiste », in J. Villela Masana (éd.), Constantino ¿ el primer emperador cristiano ? Religión y política al siglo IV, Barcelone : Publicacions i Edicions de la Universitat de Barcelona, 2015, p. 183-192.

6) « Henri-Irénée Marrou e la cristianizzazione della cultura tardoantica », in D. Righi (éd.), Educazione, paideia cristiana e immagini di Chiesa. Atti del Convegno della Facoltà Teologica dell'Emilia-Romagna, Bologna 29-30 novembre 2011, Bologne : EDB, 2016, p. 53-74.

7) « Non solo Agostino. I Padri africani nella vicenda dottrinale e nella elaborazione canonistica della Chiesa latina », in C. Alzati et L. Vaccaro (éd.), Africa / Ifrîqiya. Il Maghreb nella storia religiosa di Cristianesimo e Islam, Rome : Libreria Editrice Vaticana - Fondazione Ambrosiana Paolo VI, 2016, p. 95-123.

Sites internet référents
Auteur de la notice
Michel-Yves Perrin
Mise à jour
 le 26 novembre 2017 - 10:52