Back to top

Michel Cacouros

Mise à jour
 le 24 mai 2017 - 17:17
Michel Cacouros
Nom : Cacouros
Prénom : Michel
Naissance : Athènes (Grèce) (19 juin 1959)
Sections : 
Sciences historiques et philologiques
Statuts et fonctions : 
Maître de conférences
Distinction : Chevalier dans l'Ordre des Palmes académiques
Maîtrise de conférences :
Littérature philosophique à Byzance et sa postérité à l’époque moderne
Laboratoire
EA Saprat
Équipe de recherche
Savoirs et pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle – EA 4116
Études et formations

1984-1985 : Maîtrise et DEA en études néohelléniques, Paris IV-Sorbonne.
1987-1988 : Maîtrise et DEA en Lettres classiques et byzantines, Paris IV-Sorbonne.
1989 : Diplôme universitaire “ Langues et Civilisations Orientales ” (Paris III – Inalco) d’arabe littéral et dialectal (égyptien et syro-libanais).
1992 : Doctorat en Lettres classiques et byzantines, Paris IV-Sorbonne.
2014 : Habilitation à diriger des recherches, EPHE. 

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

(1995-1996) ATER à l’EPHE, IVe section.
(1996 et sq. ) Maître de conférences à l’EPHE, IVe section ;  promu hors classe en juin 2016.  
2002-2004 : Membre de la Commission de politique scientifique à l’EPHE, IVe section.
À partir de 2005 : Responsable des modules collectifs de la spécialité Études médiévales : textes, culture et religions de l’Europe, du Master Études européennes, méditerranéennes et asiatiques (EEMA) de l’EPHE.
À partir de 2009 : Responsable de la spécialité Études médiévales, Master EEMA, de l’EPHE.

Parcours professionnel hors EPHE

1992-1995 : Préparateur temporaire au Collège de France ; collaborateur au Corpus Christianorum, Series Graeca, Université de Louvain.
1996-1999, 2006-2010 : Charges d’enseignement au Centre d’études philosophiques, Paris.
1996-2003 : Enseignant adjoint à l’Institut Catholique de Paris.
2003-2004 : Chargé d’enseignement à Paris IV-Sorbonne, UFR d’Histoire (Histoire et Civilisation byzantines).
Depuis 2004 : Enseignant adjoint à l’Institut Catholique de Paris.

Domaines de recherches

Les recherches de Michel Cacouros portent surtout sur la philosophie et les Arts libéraux (Trivium et Quadrivium) à Byzance et dans l’après-Byzance. Elles reposent majoritairement sur l’étude de l’exégèse (textuelle et figurative), de l’enseignement et de la tradition du Corpus aristotelicum et des autres textes concernés (philosophiques ou trivio-quadriviaux), antiques, byzantins ou post-byzantins. Spécialiste de l’histoire de la logique (Organon) à Byzance et dans l’après-Byzance, Michel Cacouros étudie et édite les ouvrages ou scholies composés par plusieurs auteurs dans ce domaine, en procédant aussi à des comparaisons systématiques avec la tradition arabe et latine. Depuis quelques années, il a élargi ses recherches vers l’exégèse en grec des ouvrages physiques du Corpus aristotelicum. En tant que paléographe, son approche repose souvent sur l’examen direct des manuscrits des textes et schémas étudiés ; chargé du catalogage des manuscrits de Dionysiou (Athos), il étudie les copistes, scriptoria et reliures de ce fonds, avec prolongement du dernier volet sur les reliures athonites byzantines et post-byzantines. Dans ce cadre, il examine aussi l’activité des copistes et relieurs qui ont travaillé au monastère (comme Ignatios de Chio et Kyriakos, au XVIIe s.). Ses recherches portent également sur la vie et l'activité de Georges Scholarios, premier patriarche après la chute de Constantinople en 1453, ses manuscrits (autographes et autres), les traductions qu’il a effectuées de plusieurs ouvrages latins philosophiques et théologiques (prioritairement de Thomas d’Aquin) et la transmission de ses œuvres. Michel Cacouros édite les Aposèmeiôseis et scholies de Scholarios au Corpus aristotelicum, qu’il a étudiées.

Publications principales

Monographies:

Scholarios exégète d’Aristote, lecteur de Métochite, traducteur d’ouvrages latins sur le Corpus aristotelicum. Première approche. 2e éd., Athènes : Centre d’Éditions Patristiques (CEP), 2015.

Les trois Traités de Georges Scholarios sur la Procession du Saint-Esprit : préliminaires, présentation de l’Introduction de M. Jugie et trois Études sur l’histoire de la transmission du texte des trois Traités. En tête du t. II des Œuvres complètes de Georges Scholarios, Athènes, CEP, 2010.

Les abrégés par Scholarios de la So­mme contre les Gentils et de la Somme théologique, Ia et IaIIae, de Thomas d’Aquin : problèmes de terminologie et de présentation, d’organisation et des rapports avec les originaux. En tête du t. V des Œuvres complètes de Georges Scholarios, Athènes, 2013.

Éditions:

Œuvres complètes de Georges Scholarios, 8 tomes, réimpr. de l’éd. L. Petit, X. A. Sidéridès, M. Jugie, Paris, 1928-1936, Athènes 2010-2014, avec cinq monographies aux t. I-III, V, VII.

Direction d’ouvrages collectifs:

Avec M.-H. Congourdeau (éd.), Philosophie et Sciences à Byzance de 1204 à 1453. Les textes, les doctrines et leur transmission. Leuven-Paris-Dudley : Peeters, Ancient and Classical Sciences and Philosophy, 2006.

Articles:

Survie culturelle et rémanence textuelle du néoplatonisme à Byzance. Éléments généraux - éléments portant sur la Logique, dans The Libraries of the Neoplatonists, éd. C. D’Ancona, Leyde-Boston, Brill, Philosophia Antiqua, 2007, p. 177-210.

L’enseignement des disciplines littéraires (Trivium), mathématiques (Quadrivium) et de la philosophie à Byzance : conception et organisation, pratiques de l’oral et tech­niques de l’écrit, dans De l’Antiquité à nos jours : histoire et méthodes de l’enseignement, éd. M.-O. Munier, Albi, Centre Univ. Champollion, 2007, p. 1-83.

Exégèse grecque et problèmes éditoriaux dans le commentaire moyen d’Averroès aux Seconds Analytiques (livre II, chap. 1-10), dans La lumière de l’intellect. La pensée scientifique et philosophique d’Averroès dans son temps, éd. A. Hasnawi, Leuven - Paris – Dudley : Peeters, Ancient and Classical Sciences and Philosophy, 2011, p. 213-243.

Mise en page et mise en texte dans les manuscrits philosophiques et scientifiques byzantins à commentaire marginal, Actes du VIIIe Congrès International de Paléographie grecque (Hambourg, 21-27/9/2013), éd. D. Harlfinger - Chr. Brockmann, sous presse.

Notices:

Le traité pseudo-aristotélicien De virtutibus et vitiis dans les traditions grecque antique, byzantine, post-byzantine et arabe, Dictionnaire des philosophes antiques, Supplément, éd. R. Goulet, J.-M. Flamand, M. Aouad, Paris, CNRS Éd., 2003, p. 506-546.

L’œuvre philosophique de Théodore Prodrome (XIIe s.), ibidem, éd. R. Goulet, t. VI, 2016, p. 960-985.

Engagements

Président de la Communauté Hellénique de Paris (2009-2014).

Sites internet référents
Auteur de la notice : 
Michel Cacouros