Back to top
Jean-Marie Exbrayat (2016)
Nom Exbrayat
Prénom Jean-Marie
Naissance Bessèges, Gard (France) (30 mars 1952)
Sections
Sciences de la vie et de la terre
Statuts et fonctions
Directeur d'études cumulant
Directions d'études
Développement post-embryonnaire des vertébrés inférieurs (1991-1997)
Reproduction et développement des vertébrés (1998-2004)
Reproduction et développement comparé (2005-)
Distinctions
Chevalier dans l'Ordre des Palmes académiques (01 décembre 1997)
Chevalier dans l'Ordre national du Mérite (21 janvier 2006)
Origines familiales

Son père était employé de bureau et verbicruciste, collaborateur du Journal des Mots-croisé ; sa mère était mère au foyer.

Situation de famille

Marié, 2 enfants.

Laboratoire
Développement post-embryonnaire des vertébrés inférieurs (1991-1997)
Reproductiion et développement des vertébrés (1998-2004)
Reproduction et développement comparé (2005-2016)
UMRS 449 "Biologie générale - Reproduction et développement comparé" (2016-)
Études et formations

1970 : Baccalauréat, série D, Académie de Montpellier

1972 : DUES Chimie-Biologie ; Université des Sciences et Techniques du Languedoc (Montpellier) (USTL).

1974 : Maîtrise de Sciences et Techniques de l'Eau (USTL).

1975 : DEA de Biologie animale (USTL).

1977 : Doctorat de spécialité en Biologie animale (USTL) ; mention Très Bien avec félicitations du jury.

1986 : Doctorat d'Etat ès Sciences naturelles ; Université Paris 6 (UPMC) ; mention Très Honorable. Directeurs de thèse Michel Delsol et Maxime Lamotte

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

- 1991 à 1994 : Directeur d'Études non Appointé.

- deuis 1994 : Directeur d'Études Cumulant.

- Depuis 1991 : Directeur du Laboratoire d'Études du Développement post-embryonnaire des Vertébrés inférieurs (1991-1997) puis Laboratoire de Reproduction et Développement des Vertébrés (1998-2007) et enfin Laboratoire de Reproduction et Développement Comparé.

- De 1993 à 2005 : Membre de la Commission des Enseignements de l’EPHE.

- De 2006 à 2010 : Membre du Comité d’orientation scientifique de l’Institut Européen en Sciences des Religions (IESR).

- Depuis 2009 : Membre du Conseil Scientifique du DIU de « Cytométrie en Recherche et en Clinique » : EPHE, Université Joseph Fourier, Grenoble.

Parcours professionnel hors EPHE

1976 : Moniteur de travaux pratiques de biologie en DEUG B (USTL, Montpellier).

1977 : Assistant vacataire de travaux pratiques de biologie en DEUG B (USTL, Montpellier).

1978-1979 : Assistant (biologie) à la Faculté des Sciences de l'Institut catholique de Lyon (UCLy).

1979 à 1986 : Maître-Assistant (biologie) à la Faculté des Sciences de l'UCLy.

1986 : Maître de Conférences à la Faculté des Sciences de l'UCLy.

Depuis 1987 : Professeur à la Faculté des Sciences de l'UCLy.

Février à septembre 1997 : Assesseur du Doyen de la Faculté des Sciences de l'UCLy.

De septembre 1997 à août 1999 : Doyen par intérim de la Faculté des Sciences de l'UCLy.

De septembre 1999 à août 2005 : Doyen de la Faculté des Sciences de l’UCLy.

De septembre 2005 à août 2007 : Coordinateur pédagogique pour la mise aux normes européennes (ECTS) de l’UCLy.

Depuis 2003 : Directeur de l’UMRS 449

2007 à 2012 : Adjoint du Chargé de Mission pour la Recherche de l’UCLy

Depuis 2013 : Directeur-Adjoint de la Recherche de l’UCLy

Domaines de recherches

Après des premières recherches sur l’écophysiologie d’un crustacé (Penaeus japonicus) à l’Université de Montpellier, Jean-Marie Exbrayat rejoint à Lyon en 1978 le laboratoire EPHE « d’Etude du développement post-embryonnaire des Vertébrés inférieurs » dirigé par Michel Delsol à qui il succèdera comme directeur en 1991. Sa nouvelle thématique de recherche concernera la biologie de la reproduction et le développement de Typhlonectes compressicauda, un amphibien appartenant à l’ordre peu connu des Gymnophiones. Rapidement, les études s’étendront aux aspects cellulaires et moléculaires de la reproduction et de sa régulation chez divers vertébrés, poissons osseux, amphibiens, reptiles, mammifères et quelques invertébrés vivant dans différentes zones climatiques. Les travaux portent ainsi sur des animaux aquatiques, semi-aquatiques et terrestres vivant en zones tropicale humide, aride, tempérée, méditerranéenne, sibérienne. Les effets de facteurs artificiels comme la pollution par des nanoparticules ou des perturbateurs endocriniens relèveront également de ces recherches. Ces études apportent des éléments pour diverses actions telles que la préservation de la biodiversité, la limitation sans éradication des espèces envahissantes, l'utilisation de modèles animaux dans le domaine biomédical. Plusieurs collaborations internationales ont rendu ces études possibles. Aujourd’hui, les travaux se poursuivent notamment par l’appréciation de facteurs épigénétiques dans la régulation de la biologie de la reproduction.

Un autre axe consiste à utiliser des méthodes puissantes pour exploiter des collections du laboratoire qui ont permis la description du développement embryonnaire d'espèces rarement étudiées. De nombreuses collections d’animaux peuvent être étudiées par les méthodes de l'histologie, une spécialité du laboratoire, mais aussi par la biologie moléculaire, l’analyse d’images..., ce qui n’était pas réalisable il y a quelques années. L’application de ces méthodes à du matériel précieux, rare ou ne pouvant plus être collecté, entreposé dans des muséums, universités ou autre instituts permet d’apprécier plusieurs aspects de leur biologie et d’apporte des éléments de connaissances à des espèces devenues inaccessibles.

Enfin, Jean-Marie Exbrayat s’intéresse depuis longtemps à l’histoire et à la philosophie des sciences de la vie en participant à des groupes de recherche interdisciplinaire.

Publications principales

Ouvrages

Les Gymnophiones, ces curieux Amphibiens, Paris, Boubée, 2000, 443 p.

Genome visualization by classic methods in light microscopy, Boca Raton, London, New York, Washington, CRC Press, 2001, 195 p.

Quelques aspects de l’histoire des sciences du vivant : un cours d’histoire de la biologie, Lyon, Paris, IIEE, Vrin, 2019, 193 p.

Ouvrages dirigés

Reproductive Biology and Phylogeny of Gymnophiona, Enfield, NH, USA, Science Publishers, 2006, 395 p.

(avec E. Gabellieri) Nature et création, entre science et théologie, Paris, Lyon, Paris, IIEE, 2006, 230p. 

Histochemical and cytochemical methods of visualization, Boca Raton, London, New York, Washington, CRC Press, 2013, 335 p.

Publications                                                      

Raquet M., Measey G.J., Exbrayat, J.M. Annual variations of ovarian structures of Boulengerula taitanus (Loveridge, 1935), a Kenyan caecilian. Afr. J .Herp., 2015, 64: 116-134.

Raquet M, Brun C, Exbrayat J.M. Patterns of apoptosis and proliferation throughout the biennial reproductive cycle of viviparous female Typhlonectes compressicauda (Amphibia, Gymnophiona). Int. J. .Mol. Sci., 2017 18:  doi:10.3390/ijms18010016

Yartsev, V.V., Exbrayat, J.-M., Kuranova, V.N., 2017. Spermatogenesis in the Siberian salamander, Salamandrella keyserlingii (Caudata: Hynobiidae), Salamandra, 2017, 53 (1) : 66-76.

Ghoul, A., Moudilou, E., El Hadi Cherifi, M., Zerrouk, F., Chaouad, B., Moulahoum, A., Aouchat-Bouguerra, S., Othmani, K., Exbrayat, J.-M., Benazzoug, Y. The role of homocysteine in seminal vesicles remodeling rat. Fol. Histochem. Cytobiol., 2017. 55 (2): 1-12.

Yousef, M., Moudilou, E.N., Djoudad-Kadji, H., Exbrayat, J.-M. Study of the hydromineral regulation of Typhlonectes compressicauda according to the seasonal variation. Fol. Histochem. Cytobiol., 2018, 56 (3): 172-183.

Mamou, R., Marniche, F., Amroun, M., Exbrayat, J.-M., Herrel, A. Seasonal variation in diet and preyavailability in the wall lizard Podarcis vaucheri (Boulenger, 1905)from the Djurdjura Mountains, North Algeria. Afr. J. Herp., 2019, https://doi.org/10.1080/21564574.2018.1509138

Yartsev, V.V., Exbrayat, J.-M., Kuranova, V.N. Oviduct, egg, and egg sac structures in the Siberian salamander, Salamandrella keyserlingii (Caudata, Hynobiidae): a histological and histochemical study. Russian Journal of Herpetology, 2019, 26 (2): 98-106.

Exbrayat, J.-M., Moudilou, E.N., Brun, C. Chapitre 7. Immunohistochemical localization of calpains in the amphibian Xenopus laevis. In: Messer, J. (Ed.). Calpain: Methods and Protocols. Series: Methods in Molecular Biology. Springer Nature, New York. 2019, Pp. 81-92.

Auteur de la notice
Jean-Marie Exbrayat
Mise à jour
 le 30 mai 2019 - 08:55