Back to top
Jean Cheymol
Nom Cheymol
Prénom Jean
Naissance Castillon, Gironde (France) (24 juin 1896)
Décès Paris (France) (03 octobre 1988)
Sections
Sciences de la vie et de la terre
Statuts et fonctions
Directeur d'études
Direction d'études
(janvier 1958 à octobre 1966)
Distinctions
Croix de guerre 1914-1918 (1916)
Commandeur dans l'Ordre de la Légion d'honneur (1968)
Lauréat de l’Académie Nationale de Médecine (1951)
Lauréat de l’Académie Nationale de Médecine (1959)
Origines familiales

Né en Gironde près de Bordeaux, il vécut  son enfance en Auvergne où il y garda toute sa vie une propriété. Il aimait fortement l'Auvergne et se disait auvergnat.

Situation de famille
marié
Laboratoire
Laboratoire de Biologie expérimentale / Institut de Pharmacologie
Études et formations

Docteur en pharmacie (1927)
Docteur en médecine (1933)
Docteur ès Sciences (1938)

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

Nommé directeur d'études, en raison de sa notoriété en Pharmacologie et de la création d'un institut de Pharmacologie dans lequel était incorporé le laboratoire de l'EPHE.

Parcours professionnel hors EPHE

Pharmacien des hopitaux ( 1925)
Professeur de la chaire de Pharmacologie de l'unique faculté de médecine (1957-1966)

Autres activités

Particulièrement intéressé par l'Histoire de la Médecine et la vie hospitalière. Il prononça de nombreuses conférences sur ce vaste sujet qu'il affectionna jusqu'à la fin de sa vie.

 Il fut également un précurseur de l'éthique médicale en présentant notamment des rapports à l'académie de médecine sur les drogues incapacitantes utilisables dans l'armée, sur le respect de la dignité de l'homme, sur les essais de médicaments chez l'homme sain et malade, sur l'expérimentation sur l'embryon.

Conférences des actualités pharmacologiques de niveau international de 1949 à 1960.
Visites scientifiques sur invitation et missions à l'étranger dans 22 pays de 1946 à 1970.

Domaines de recherches

Pharmacologue. Ses travaux ont en particulier concerné les principes actifs des drogues végétales (extraction et étude de la structure chilique), l'étude du fonctionnement de la thyroïde et de la parathyroïde, l'étude de l'épilepsie et des anti-épileptiques de synthèse, de la transmission neuromusculaire de curares, de substances anticholinestérasiques, de toxines d'origine marine et de serpents et d'organophosphorés de synthèse (en collaboration avec les services de recherche de l'armée).
A créé un laboratoire de culture cellulaire dès 1960 pour utiliser les cultures cellulaires pour la recherche en pharmacologie et toxicologie.

Publications principales

Monographies sur les antibiotiques de 1958 à 1966.
Manuel de Pharmacologie 1963 et 1970
 

 

Engagements

Participation à la guerre de 1914-1918 où il s'engagea à l'age de 18 ans, fut blessé grièvement lors d'une attaque courageuse, ce qui lui valut la Croix de guerre en 1916.

Publications au sujet de la personne

Paul Lechat, « Eloge de Jean Cheymol (1896-1988) », Bulletin de l'Académie nationale de médecine 173 7, p. 845-853 (1989).

Auteur de la notice
Georges Cheymol (fils de Jean), Monique Adolphe et Sylvie Demignot
Mise à jour
 le 26 novembre 2017 - 12:47