Back to top
Nom Puech
Prénom Henri-Charles
Naissance Montpellier (20 juillet 1902)
Décès Paris (11 janvier 1986)
Sections
Sciences religieuses
Statuts et fonctions
Directeur d'études
Directions d'études
Littérature chrétienne et histoire de l'Église (décembre 1929)
Histoire de l'ancienne Église et patristique
Distinctions
Grand-officier dans l'Ordre de la Légion d'honneur (12 juillet 1963)
Commandeur dans l'Ordre national du Mérite (13 mai 1969)
Docteur Honoris Causa de l'Université d'Utrecht (01 avril 1956)
Membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (02 mars 1962)
Corresponding Fellow of the British Academy (07 juin 1971)
(26 janvier 1973)
Origines familiales

Du côté paternel, il est issu d'une famille de médecins (père Professeur à la Faculté de médecine de Montpellier, grand-père médecin à Nîmes et homme de lettres). Il est originaire du village du Cailar (Gard), près de la "petite Camargue". Du côté maternel, il descendait en filiation directe de Laure de Marcillac, la collaboratrice de saint Vincent de Paul dans la fondation des Filles de la Charité. Sa famille était catholique.

Laboratoire
Centre d'études des religions du Livre
Études et formations

Il a étudié au Lycée de Montpellier, puis au lycée Louis-le Grand à Paris, pour préparer le concours de l'ENS Ulm, où il entre en 1921. Il sort de l'ENS en 1924, et obtient l'agrégation de philosophie. Il fréquente un moment les surréalistes, avec son ami Raymond Queneau. Il a été l'élève de Léon Robin et d'Émile Bréhier, et s'oriente vers l'étude de la philosophie grecque à l'époque post-classique. Il rédige un mémoire sur Plotin en 1928, et obtient le diplôme de l'EPHE.

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

Il a été directeur d'études, secrétaire de la Section des sciences religieuses de 1934 à 1951 et président de 1951 à 1962.

Parcours professionnel hors EPHE

Après avoir effectué son service militaire de 1924 à 1925, il devient agérégé répétiteur à l'ENS de 1925 à 1926, pensionnaire à la Fondation Thiers de 1926 à 1929. Il est nommé le 21 mars 1952 au Collège de France à la chaire d'Histoire des religions.

Autres activités

De 1956 à 1975, il est membre de l'équipe internationale chargée de l'édition des traités du Codex Jung. Il a joué un rôle important dans les négociations qui aboutissent, à partir de 1972, à l'édition photographique de l'ensemble de la bibliothèque copte de Nag Hammadi (UNESCO et Département des Antiquités d'Égypte). Pendant trente-cinq ans, il a été directeur de la Revue de l'Histoire des Religions. Il a également été directeur de l'Histoire des religions publiée en trois volumes, de 1970 à 1976, dans la collection "Encyclopédie de la Pléiade".

Domaines de recherches

Rapports entre la philosophie antique et la théologie chrétienne des premiers siècles (d'Irénée à Denys l'Aréopagite, en passant par la tradition alexandrine, de Clément et surtout d'Origène et de ses successeurs). Courants hétérodoxes. Manichéisme : étude des documents en version copte découverts dans le Fayoum vers 1930, et des textes trouvés au début du siècle dans le Turkestan chinois (dialectes iraniens, ouigour et chinois). Recherches sur la survivance du manichéisme dans les sectes dualistes du Moyen Âge. Étude des Mandéens. Gnosticisme : l'un des premeirs à avoir accès la bibliothèque d'écrits gnostiques découverts à Nag Hammadi en Haute Égypte, dans l'hiver 1945-1946. Communication (rédigée avec Jean Doresse) le 20 février 1948 à l'Académie sur ces "nouveaux écrits gnostiques". Cours au Collège de France sur l'Évangile selon Thomas. Collaboration à l'édition des traités du Codex Jung, le seul manuscrit de la collection de Nag Hammadi qui, offert au psychanalyste, soit sorti d'Égypte.

Publications principales

Une bibliographie, complète jusqu'en 1973, a été établie par Suzanne Lassier dans les Mélanges d'histoire des religions qui lui ont été offerts en 1974 (p. 631-650). Il a été l'auteur pendant toute sa carrière de recensions innombrables d'ouvrages dans diverses revues, et dès 1931 dans la revue Recherches philosophiques fondée avec ses amis Alexandre Koyré et A. Spaier.

Articles majeurs

- "Numénius d'Apamée et les théologies orientales au second siècle", Mélanges Joseph Bidez, Bruxelles, 1934, p. 747-778.

- "Fragments retrouvés de l'Apocalypse d'Allogène", Mélanges Franz Cumont, Bruxelles, 1936, p. 935-962.

- "La ténèbre mystique chez le Pseudo-Denys l'Aréopagite et dans la tradition patristique", Études carmélitaines, 23, vol. II, Paris, 1938, p. 33-53.

- "Dates manichéennes dans les Chroniques syriaques", Mélanges syriens offerts à René Dussaud, II, Paris, 1939, p. 593-607.

- "Les nouveaux écrits gnostiques découverts en Haute-Égypte (Premier inventaire et essai d'identification)", Coptic Studies in Honor of Walter Ewing Crum, Boston, 1950, p. 91-154.

- "La Gnose et le Temps", Eranos-Jahrbuch 1951, t. 19, Zurich, 1952, p. 57-113.

- "Plotin et les gnostiques", Les sources de Plotin, Entretiens sur l'Antiquité classique, t. V, Vandœuvres-Genève, 1960, p. 159-190.

Chapitres d'ouvrages

- Bibliographie générale concernant l'histoire des religions, dans "Mana. Introduction à l'histoire des religions", t. I, 2e éd. revue et augmentée, Paris, 1949, p. XVII-LXIII.

- "Gnostische Evangelien und verwandte Dokumente", dans Edg. Hennecke, Neutestamentliche Apokryphen, 3e éd. refondue, vol. I, Tübingen, 1959, p. 158-271.

Ouvrages

- Le traité contre les Bogomiles de Cosmas le Prêtre (en coll. avec A. Vaillant), Paris, 1945.

- Le manichéisme. Son fondateur, sa doctrine, Paris, 1949.

- L'Évangile selon Thomas, Texte copte établi et traduit en coll. Avec A. Guillaumont, G. Quispel et al., Paris, 1959.

- Édition des écrits du Codex Jung, avec plusieurs autres savants, à Zurich puis à Berne (Evangelium veritatis, 1956 et 1961; De Resurrectione, 1963 ; Epistula Iacobi apocrypha, 1968 ; Tractatus tripartitus, Pars I,1973 ; Pars II et III, et Oratio Pauli Apostoli, 1975.

- En quête de la gnose, vol. I, La Gnose et le Temps et autres essais, vol. II, Sur l'Évangile selon Thomas, Paris : Gallimard, 1978.

- Sur le manichéisme et autres essais, Paris : Flammarion, 1979.

Engagements

Il constitue, avec d'autres, la société Ernest Renan en "Société française d'histoire des religions". Il a été vice-président, à partir de sa création en 1950, de l'Association internationale pour l'étude de l'histoire des religions.

Volumes d'hommage

Mélanges d'histoire des religions offerts à Henri-Charles Puech, sous le patronage et avec le concours du Collège de France et de la Section des Sciences religieuses de l'EPHE, Paris : PUF, 1974.

Publications au sujet de la personne

- Michel Tardieu, « Henri-Charles Puech (1902-1986) », École pratique des hautes études, Section des sciences religieuses. Annuaire. t. 94, 1985-1986. 1985. p. 31-38.

- Antoine Guillaumont, Henri-Charles Puech, CRAI 132 (1988), p. 763-776.

- J. M. Crégheur, P.-H. Poirier, M. Tardieu, E. Robinson, Histoire des manuscrits gnostiques coptes. La correspondance Doresse-Puech, Québec/Louvain, 2014.

Auteur de la notice
Alain Le Boulluec
Mise à jour
 le 06 décembre 2017 - 00:15