Back to top
Nom Robert
Prénom Daniel
Naissance Bordeaux (France) (19 août 1912)
Décès Royan (France) (18 janvier 2001)
Sections
Sciences religieuses
Statuts et fonctions
Directeur d'études
Direction d'études
Histoire du protestantisme (octobre 1961 à octobre 1978)
Distinctions
Croix de Guerre
Chevalier dans l'Ordre de la Légion d'honneur
Origines familiales

Il est issue d'une vieille famille protestante de Montendre (Charente-Maritime) dont une partie s'est installée à Bordeaux au XIXe siècle. Son père est propriétaire d'une entreprise de vente de «quincaillerie maritime» pour les bateaux qui fréquentent le port de Bordeaux. Sa famille et lui-même sont très attachés au protestantisme.

Situation de famille
marié à la fin des années 1930 ; devenu veuf, il épouse en secondes noces Nicole Berton, fille de pasteur.
Études et formations

Il fait ses études secondaires au lycée Michel de Montaigne à Bordeaux. En 1931 il est reçu à l’École normale supérieure de la rue d'Ulm, dans la même promotion que le futur président de la République Georges Pompidou. Il est ensuite reçu premier à l’agrégation d'histoire et géographie. En 1949 il entreprend une thèse de doctorat ès lettres sous la direction d’Émile G. Léonard sur Les Églises réformées en France, 1800-1830, qu'il soutient en 1961.

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

Directeur d'études de 1961 à 1978.

Parcours professionnel hors EPHE

Après l'agrégation, il est nommé professeur d'histoire et géographie au lycée de Reims, puis au lycée Michel de Montaigne à Bordeaux. Mobilisé en 1939, il participe aux combats de 1940. Fait prisonnier en juin 1940, il passe cinq ans dans l'Oflag II B en Poméranie. En 1945 il est nommé professeur au  lycée de Clermont-Ferrand, puis en 1948 au Centre national d'enseignement par correspondance, et enfin en 1953 au lycée Lakanal de Sceaux, poste qu'il occupe jusqu'à son élection à l'EPHE.

Autres activités

Membre du comité de la Société de l'histoire du protestantisme français de 1963 à 2001.

Membre du comité de rédaction du Bulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français de 1963 à 2001.

Domaines de recherches

Histoire du protestantisme français de 1787 à l'époque contemporaine. Il s'intéresse aux divers aspects de la vie de la communauté protestante française à partir du moment où, après la signature par Louis XVI de l'édit «de tolérance», les protestants ne sont plus persécutés, mais simplement tolérés par la monarchie. Puis la Révolution française leur accorde la liberté et l'égalité. C'est le retour des protestants à la visibilité à la suite d'un siècle de persécutions, et donc de clandestinité, qui constitue son premier champ de recherche. Par la suite il l'étend à l'ensemble de la période contemporaine, notamment dans ses cours de l'EPHE, mais ses publications portent le plus souvent sur le XIXe siècle. 

Publications principales

Les Églises réformées en France, 1800-1830, Paris : PUF, 1961, 632 p.

Genève et les Églises réformées en France de la "réunion" aux environs de 1830, Genève : Droz – Paris : Minard, 1961, 183 p.

Textes et documents relatifs à l'histoire des Églises réformées en France (Période 1800-1830), Genève : Droz – Paris : Minard, 1962, 398 p.

En collaboration avec Samuel Mours, Le protestantisme en France du XVIIIe siècle à nos jours, Paris : Librairie protestante, 1972, 446 p.

Participation à plusieurs ouvrages collectifs, en particulier :

La France au XIXe siècle, Mélanges offerts à Charles-Hippolyte Pouthas, Paris : Publications de la Sorbonne, 1973, 332 p.

Le protestantisme, hier, demain, Paris : Buchet Chastel, 1974, 221 p.

Nombreux articles de revue, en particulier dans le Bulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français.

Engagements

Actif au sein de l’Église réformée de France, notamment dans la paroisse de Sceaux – Châtenay-Malabry.

Publications au sujet de la personne

Notice nécrologique dans le Bulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français 147 (2001), p. 343-344.

Auteur de la notice
André Encrevé
Mise à jour
 le 09 décembre 2017 - 08:21