Back to top
Nom Turcan-Verkerk, Turcan
Prénoms Anne-Marie, Claude, Yvonne
Naissance Lyon 6e (France) (11 janvier 1966)
Sections
Sciences historiques et philologiques
Statuts et fonctions
Vice-présidente à la recherche
Direction d'études
Langue et littérature latines du Moyen Âge (novembre 2008)
Date charge de conférences
novembre 2007 à juin 2008
Distinction Chevalier dans l'Ordre de la Légion d'honneur 
Situation de famille

Mariée, deux enfants.

Laboratoire
EA 4116 SAPRAT
Études et formations

Etudes de lettres classiques au lycée Saint-Just de Lyon (prix de version latine au concours général en 1982), classes préparatoires au lycée du Parc de Lyon, intégration à l'ENSJF en 1985. Après une double licence de lettres classiques et d'études hispaniques à Paris IV, maîtrise, DEA, agrégation de lettres classiques (1988), thèse (1995) et HDR (2007) de littérature latine médiévale, sous les directions successives de Jacques Fontaine, Alain Michel et François Dolbeau.

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

Anne-Marie Turcan-Verkerk quitte le CNRS en 2008 pour enseigner à l'EPHE, où elle succède à François Dolbeau. A ce titre, elle organise l'Atelier médiolatin (3 journées d'études par an), et est responsable scientifique de la revue Archivum Latinitatis Medii Aevi (Union Académique Internationale - AIBL : http://www.aibl.fr/publications/autres-collections/archivum-latinitatis-...).

Membre du comité de pilotage de l’EA 4116 SAPRAT, coresponsable de l’axe 2 : « Langues, formes et genres de l'écrit » (depuis 2008).

Responsable scientifique, de 2009 à 2013, du programme ANR Biblifram, « Les bibliothèques, matrices et représentations des identités de la France médiévale », coordonné par l'Institut de recherche et d'histoire des textes (UPR 841 du CNRS), en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, le CIHAM (UMR 5648, Lyon-Avignon) et la Médiathèque du Grand Troyes.

Responsable scientifique, de 2012 à 2019, de BIBLISSIMA, « Bibliotheca bibliothecarum novissima. Un observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance (arabe, français, grec, hébreu, latin...) », équipement d'excellence, 2e vague, 2011. Porté par le Campus Condorcet, Biblissima associe la Bibliothèque nationale de France, le CRAHAM (Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Anciennes et Médiévales) et la MRSH de Caen, le CIHAM (Histoire, Archéologie, Littératures des mondes chrétiens et musulmans médiévaux) de Lyon-Avignon, le CESR (Centre d'études supérieures de la Renaissance) de Tours, l'IRHT (Institut de recherche et d'histoire des textes, UPR 841 du CNRS), l'Ecole nationale des chartes (EA Centre Jean Mabillon), l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (EA Savoirs et pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle) et, depuis 2017, les Archives nationales (livret téléchargeable : https://projet.biblissima.fr/fr/evenements/journee-biblissima-iiif-innover-redecouvrir-patrimoine-ecrit-2018#livre-biblissima-2018).

Membre de la commission scientifique de la section des Sciences historiques et philologiques de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (depuis 2016).

Vice-doyen de la recherche de la FCS Paris Sciences et lettres, en charge des arts et des sciences humaines et sociales (septembre 2016 à avril 2018).

Membre élu du Conseil d'administration de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (depuis 2018).

Responsable du pôle Ressources et savoirs de PSL (à partir de mai 2018).

Membre de la Commission des publications de l'EPHE (à partir de 2018).

Vice-présidente à la Recherche de l'EPHE (à partir de novembre 2018).

 

Parcours professionnel hors EPHE

Anne-Marie Turcan-Verkerk apprend son métier d'historienne des textes auprès de Pierre Petitmengin (ENS) et de François Dolbeau (EPHE), et comme chargée de recherches documentaires à l'Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT, CNRS), alors dirigé par Louis Holtz, de 1990 à 1992 (avec une charge d'enseignement du latin à Paris IV). Après avoir été membre de la section d'histoire médiévale à l'Ecole française de Rome (1992-1995), elle entre au CNRS, à l'IRHT, où elle passe 13 ans ; elle dirige depuis 2005 la section de Codicologie, histoire des bibliothèques et héraldique de ce laboratoire (voir le film "Des livres et des hommes", octobre 2018).

Autres activités

Membre ordinaire de la Società Internazionale per lo Studio del Medioevo Latino (SISMEL), Firenze, depuis 2009.

Membre du comité scientifique de la Fondazione Ezio Franceschini (Firenze), depuis 2014.

Participation au Netzwerk de la Deutsche Forschungsgemeinschaft «Die lateinische Ars dictaminis im Mittelalter» (2013-2016), créé par Florian Hartmann (Université de Bonn puis Aachen).

Membre du comité d’experts de BSN 5, volet « numérisation » de la Bibliothèque scientifique numérique (2014).

Membre de la commission appelée à émettre un avis motivé sur la nomination du directeur de l'Ecole française de Rome, au titre d’expert nommé par le MENESR (2015).

Membre nommé du CNU, section 08 (titulaire), en 2015-2016 (fonction incompatible avec la suivante).

Membre nommé du Comité national du CNRS, section 32 (2016-2018).

Membre du Haut conseil des Très grandes infrastructures de recherche (HC TGIR, MENESR puis MESRI), pour 6 ans (2017-2022).

Membre du conseil scientifique de l'Ecole française de Rome, mandature 2017-2020.

Membre du conseil scientifique du programme "Humanités dans le texte" lancé par l'ENS, Paris (depuis 2017).

Membre de la Commissione Scientifica dell'Edizione Nazionale dei testi Mediolatini d'Italia (ENTMI) (Ministero dei beni e delle attività culturali e del turismo, Decreto Ministeriale n. 97 del 15 febbraio 2018).

Membre du comité scientifique de la collection Autographa Medii Aevi du Corpus Christianorum, Brepols (depuis 2018).

Membre élu du comité (board) de la FIDEM, Fédération Internationale des Instituts d'Etudes Médiévales (depuis septembre 2018).

Membre nommé du Conseil du Patrimoine de l'Observatoire de Paris, au titre de l'Université PSL (à partir de l'automne 2018).

Membre du comité scientifique (advisory board) de l'ERC PASSIM « Patristic Sermons in the Middle Ages. The dissemination, manipulation and interpretation of late-antique sermons in the medieval Latin West » de Shari Boodts (Radboud University Nijmegen, Netherlands) (60 mois à compter de janvier 2019).

Membre du comité de direction de la revue internationale Scriptorium.

Membre du comité scientifique de la revue Filologia mediolatina.

Co-fondatrice et membre du comité de rédaction de THECAE, premier corpus électronique en TEI d'inventaires anciens de livres : https://www.unicaen.fr/services/puc/sources/thecae//accueil

Domaines de recherches

• Histoire de la transmission des textes latins

• Histoire des bibliothèques anciennes

• Traités médiévaux de l’art d’écrire en latin

• Poésie latine médiévale

Publications principales

Les manuscrits de La Charité, Cheminon et Montier-en-Argonne. Collections cisterciennes et voies de transmission des textes (IXe-XIXe s.), Paris, CNRS Editions, 2000.

— Un poète latin chrétien redécouvert : Latinius Pacatus Drepanius, panégyriste de Théodose, Bruxelles, 2003 (Collection Latomus, 276).

— En collaboration avec Benoît Grévin, Le dictamen dans tous ses états. Perspectives de recherche sur la théorie et la pratique de l’ars dictaminis (XIe-XVe siècles), Brepols, Turnhout, 2015 (BHCMA, 16).

— En collaboration avec Thomas Falmagne et Dominique Stutzmann, Les Cisterciens et la transmission des textes (XIIe-XVIIIe siècles), Brepols, Turnhout, 2018 (BHCMA 18).

— « Mannon de Saint-Oyen dans l’histoire de la transmission des textes » (Revue d’Histoire des Textes, 29, 1999, p. 169-243, 12 planches).

— En collaboration avec Marie Turcan : « Faut-il rendre à Tertullien l'Ex libris Tertulliani de execrandis gentium diis du manuscrit Vatican latin 3852 ? » (Revue des Etudes Augustiniennes, 46, 2000, p. 205-271, 3 planches).

— « L’Ausone de Iacopo Sannazaro : un ancien témoin passé inaperçu » (Italia medioevale e umanistica, 43, 2002, p. 231-312 et pl. VI-VII).

— « Le prosimetrum des artes dictaminis médiévales (XIIe-XIIIe s.) » (Archivum Latinitatis Medii Aevi, 61, 2003, p. 111-174).

— « Le Liber artis omnigenum dictaminum de maître Bernard (vers 1145) : états successifs et problèmes d’attribution » (Revue d’histoire des textes, n. s. 5, 2010, p. 99-158 et n. s. 6, 2011, p. 261-328).

— « Accéder au livre et au texte dans l’Occident latin du Ve au XVe siècle », dans De l’argile au nuage, une archéologie des catalogues (IIe millénaire av. J. C. – XXIe siècle), Bibliothèque Mazarine, Bibliothèque de Genève & Editions des Cendres, 2015, p. 47-61.

— Avec la collaboration de Claudio Felisi, « Les artes dictandi latines de la fin du xie à la fin du xive siècle : un état des sources », dans Le dictamen dans tous ses états. Perspectives de recherche sur la théorie et la pratique de l’ars dictaminis (XIe-XVe siècles), cur. Benoît Grévin – Anne-Marie Turcan-Verkerk, Brepols, Turnhout, 2015, p. 417-541.

— « La théorisation progressive du cursus et sa terminologie entre le XIe et la fin du XIVe siècle » (Archivum Latinitatis Medii Aevi, 73, 2015, p. 179-259).

— « La diffusion du Waltharius et son anonymat : essai d'interprétation », dans Gli anonimi autorevoli. Actes du colloque international de la Sismel (Filologia mediolatina, 23, 2016, p. 59-122).

Publications au sujet de la personne

« Anne-Marie Turcan-Verkerk historienne » (Vidéothèque du CNRS, série « Terrains de recherche », 29 janvier 2014) : http://videotheque.cnrs.fr/doc=4171

Auteur de la notice
Anne-Marie Turcan-Verkerk
Mise à jour
 le 13 janvier 2019 - 15:41