Back to top
Andréas Stauder
Andréas Stauder
Nom Stauder
Prénom Andréas
Naissance Genève (29 mars 1977)
Sections
Sciences historiques et philologiques
Statuts et fonctions
Directeur d'études
Direction d'études
Égyptien (octobre 2014)
Situation de famille

marié

Laboratoire
EA 4519 "Égypte ancienne: archéologie, langue, religion"
Équipe de recherche
Égypte ancienne : archéologie, langue, religion (EA 4519)
Études et formations

1995 : Maturité classique (grec, latin), Collège Calvin, Genève.

1998 : Master ès lettres en Égyptologie (disciplines secondaires : Langue et littérature copte ; Sanskrit et grammaire indo-européenne comparée), Université de Genève.

2000 : Master ès lettres en Assyriologie (discipline secondaire : Hébreu biblique et exégèse de l'Ancien Testament), Université de Genève.

2001 : Prix de composition, avec les félicitations du jury, Conservatoire Supérieur de Musique de Genève.

2007 : Doctorat en philosophie, mention Égyptologie, summa cum laude, Universität Basel.

2013 : Habilitation à diriger les recherches, EPHE, IVe Section.

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

depuis 2014 : Directeur d'études, "Égyptien".

depuis 2015 : Directeur de l'EA 4519 « Égypte ancienne: archéologie, langue, religion ».

depuis 2016 : directeur du programme IRIS (Initiative de recherche interdisciplinaire stratégique) « Scripta-PSL. Histoire et pratiques de l'écrit ».

Membre élu de la Commission scientifique de la IVe Section (depuis 2016) ; membre élu de la Commission de politique scientifique d'établissment (depuis 2017) ; membre elu du Conseil d'administration de l'EPHE (depuis 2018).

Parcours professionnel hors EPHE

2004-2008 : assistant VO1, Seminar für Ägyptologie, Universität Basel.

2008-2012 : post-doctoral fellow, University of Chicago (Oriental Institute & Department of Near Eastern Studies), boursier du Fonds National Suisse.

2012-2014 : Fonds National Suisse, "Ambizione", et wissenschaftllicher Mitarbeiter, Departement Altertumswissenschaften, Universität Basel ; direction scientifique du projet "The Old Egyptian Verb: Functions in Text".

Autres activités

depuis 2011 : co-édition scientifique de la section "Language" de la UCLA Encyclopedia of Egyptology, University of California Los Angeles, http://uee.ucla.edu/.

2012-2016 : direction scientifique du projet "The Old Egyptian Verb: Functions in Text" (Fonds National Suisse, Departement Altertumswissenschaften, Universität Basel), https://forschdb2.unibas.ch/inf2/rm_projects/object_view.php?r=1291387

2013-2017 : co-direction scientifique du module "Materialität und Semantik der Schrift", Pôle National de Recherche "eikones. Iconic Criticism" (Fonds National Suisse et Universität Basel), https://eikones.ch/projekte/module/.

Domaines de recherches

- Littérature moyen égyptienne et néo-égyptienne : intertextualité ; composition ; histoire textuelle ; interprétation.

- Grammaire et linguistique de l'égyptien-copte : verbe (aspect, voix) ; changement linguistique ; registres et formalité de la langue écrite.

- Écritures de l'Égypte ancienne et systèmes d'écritures complexes : sémiotique et iconicité ; naissance de l'écriture en contexte ; écriture, culture visuelle et pouvoir.

- Histoire des discours écrits en Égypte au IIIe et IIe millénaire.

Publications principales

Monographies :

- The Earlier Egyptian Passive. Voice and Perspective (Lingua Aegyptia StudMon 14), Hamburg, 2014.

- Linguistic Dating of Middle Egyptian Literary Texts (Lingua Aegyptia StudMon 12), Hamburg, 2013.

 

Co-direction d'ouvrages :

- The Arts of Making in Ancient Egypt: Voices, images, and objects of material producers 2000-1550 BC (avec G. Miniaci, J.C. Moreno García, St. Quirke). Leiden : Sidestone, 2018

- Coping with Obscurity. The Brown Workshop on Earlier Egyptian Grammar (avec J. Allen, M. Collier). Atlanta, Wilbour Studies in Egyptology and Assyriology 4, 2016.

- On Forms and Functions : Studies in Ancient Egyptian Grammar (avec E. Grossmann, St. Polis, J. Winand), Hamburg, Lingua Aegyptia StudMon 15, 2014.

 

Articles :

- « Staging Restricted Knowledge. The sculptor Irtysen's self-presentation (ca. 2000 BC) », dans G. Miniaci et al. (éds), The Arts of Making in Ancient Egypt, Leiden, 2018, p. 239-271.

- « L’origine du pronom sujet néo-égyptien (twỉ, twk, sw, etc.) », RdÉ 67 (2017), p. 141-155.

- « The Earlier Egyptian Emphatic Construction : An alternative analysis », dans J. Allen et al. (éd.), Coping with Obscurity, Atlanta  2016, p. 169-199.

- « Ptahhotep 82 P », dans Ph. Collombert et al. (éd.), Aere perennius. Mélanges égyptologiques en l’honneur de Pascal Vernus, Leuven/Paris/Walpole, OLA 242, 2015, p. 779-810.

- « La transitivité sémantique en égyptien », dans H. Armstutz et al. (éd.), Fuzzy Boundaries. Festschrift für Antonio Loprieno, Hamburg, 2015, p. 257-278.

- « Sinuhe : Linguistic dissonances », dans H. Hays et al. (éd.), Interpretations of Sinuhe. Inspired by Two Passages., Leiden, EgUitg 27, 2014, p. 173-188.

- « A Rare Change : The degrammaticalization of an inflectional passive marker into an impersonal subject pronoun in Earlier Egyptian », dans M. Haspelmath et al. (éd.), Egyptian-Coptic Linguistics in Typological Perspective, Berlin, Empirical Approaches to Linguistic Typology 55, 2014, p. 455-531.

- « The Verb ỉb and the Construction ỉb=f r sḏm : On modal semantics, graphemic contrasts, and gradience in grammar » (avec St. Polis), dans E. Grossmann et al. (éd.), On Forms and Functions, Hambourg, 2014, p. 201-231.

- « Interpreting Written Morphology : The sḏm.n=f in the Pyramid Texts », JNES 73.2, 2014, p. 253-271.

- « Splitting the sḏm.n=f ? A discussion of written forms in Coffin Texts, part 1 & 2 », ZÄS 141.1, 2014, p. 83-96, et 141.2, 2014, p. 196-209.

- « L’émulation du passé à l’ère thoutmoside : la dimension linguistique », dans S. Bickel (éd.), Vergangenheit und Zukunft. Studien zum historischen Bewusstsein in der Thutmosidenzeit, AegHelv 22, 2013, p. 77-125.

Auteur de la notice
Andréas Stauder
Mise à jour
 le 26 janvier 2019 - 22:15