Back to top
Alexandre Moret
Alexandre Moret
Nom Moret
Prénom Alexandre
Naissance Aix-les-Bains, Savoie (19 septembre 1868)
Décès Paris (02 février 1938)
Sections
Sciences historiques et philologiques
Sciences religieuses
Statuts et fonctions
Directeur d'études
Président de section
Direction d'études
Religions de l'Égypte (décembre 1918 à février 1938)
Distinctions
Membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
Docteur Honoris Causa de l'Université Libre de Bruxelles
Commandeur de l'Ordre de la Couronne (Belgique)
Études et formations

Alexandre Moret obtient l'agrégation d'histoire et de géographie en 1893. Il étudie à la IVe section de l'EPHE de 1894 à 1897 et soutient un doctorat de lettres en 1903.

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

Il a été chargé de conférences à l'EPHE de 1899 à 1918. En 1905, il a été directeur d'études d'archéologie et d'antiquité égyptiennes, IVe section. Par la suite, il devient directeur d'études des Religions de l'Égypte à l'EPHE, Ve section. En 1935, il devient président de cette section.

Parcours professionnel hors EPHE

En 1921, Alexandre Moret devient chargé de cours à la Sorbonne. De 1923 à 1938, il enseigne l'égyptologie au Collège de France.

Autres activités

En 1906, Alexandre Moret est nommé conservateur adjoint, puis conservateur du musée Guimet à Paris. Il est également membre de la Société française d'Égyptologie de Paris et de l'Institut d'Égypte du Caire, membre de l'Académie brésilienne des Sciences de Rio de Janeiro.

Domaines de recherches

Contrairement à d’autres égyptologues français, A. Moret n’a pas eu la possibilité de séjourner en Égypte comme membre scientifique de l’IFAO. Il a cependant fait de nombreux séjours d’études dans ce pays ; il a eu en particulier la charge de préparer un volume du Catalogue général du musée du Caire : Sarcophages de l’époque Bubastite à l’époque Saïte, 2 vol., Le Caire, 1912, et de travailler dans le temple de Louqsor peu de temps avant sa mort.

Reconnu comme un brillant professeur, il a laissé également des œuvres qui ont fait date auprès d’un public cultivé, mais aussi dans la communauté égyptologique. L’editio princeps du papyrus Berlin 3055 lui a permis de rédiger une étude qui fera date, Le rituel du culte divin journalier en Égypte.

Publications principales

- "L'appel au roi en Egypte, au temps des Pharaons et des Ptolémées" (dans Actes du Xe Congrès international des Orientalistes), 1895.

- "La condition des féaux en Egypte dans la famille, dans la société, dans la vie d'outre-tombe", (dans Recueil des Travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes), 1897.

- "Un procès de famille sous la XIXe dynastie", (dans Zitschrift für ägyptische Sprache und Altertumskunde), 1901.

- "Du caractère religieux de la royauté pharaonique" (thèse principale), 1902.

- "Le rituel du culte divin journalier en Egypte" (thèse complémentaire), 1902.

- "Donations et fondations en droit égyptien" (en collaboration avec L. Boulard dans Recueil des Travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes), 1907.

- "La magie dans l'Egypte ancienne" (dans Bibliothèque de vulgarisation du musée Guimet), 1907.

- Etudes sur le calendrier égyptien (traduction), 1907.

- "L'immortalité de l'âme et la sanction morale dans l'Égypte ancienne" (ibid.), 1908.

- Catalogue du musée Guimet. Galerie égyptienne, stèles, bas-reliefs, monuments divers, 1909.

- "Chartres d'immunité dans l'ancien empire égyptien", Journal asiatique, 1912.

- Sarcophages de l'époque bubastite à l'époque saïte, 1912-1913.

- "Mystères égyptiens", Bibliothèqe de vulgarisation du musée Guimet, 1913.

- "Fragments du mastaba de Shery, prêtre des rois Péribsen et Send", Monuments et Mémoires de la Fondation E. Piot, 1922.

- Des clans aux empires. L'organisation sociale chez les primitifs et dans l'Orient ancien (en collaboration avec G. Davy), 1923.

- Orient et Grèce (en collaboration avec P. Cloché), 1925.

- Le Nil et la civilisation égyptienne, 1926.

- La mise à mort du dieu en Egypte, 1927.

- L'Égypte pharaonique, 1938.

Publications au sujet de la personne

- École pratique des hautes études, Section des sciences religieuses. Annuaire 1938-1939. 1937. p. 39-42.

- "La religion égyptienne dans l'œuvre d'Alexandre Moret", par J. Pirenne, Annuaire de l'Institut de Philologie et d'Histoire orientale, 1937.

- "Alexandre Moret (1868-1938)", par P. Jouguet, Bulletin de l'Institut français d'Archéologie orientale 37, 1937-1938, p. 273-277.

- "Eloge funèbre de M. Alexandre Moret" par C. Petit-Dutaillis, CRAI, 1938, p. 48-58.

- "Alexandre Moret", par P. Jouguet, Bulletin de l'Institut d'Egypte 20, 1938, p. 155-161.

- Notice sur les travaux d'A. Moret sur la religion égyptienne, par R. Dussaud, Revue de l'Histoire des Religions 117, 1938, p. 137-151.

- "Alexandre Moret. Historien du droit et des institutions", par K. Pirenne, Archives du Droit oriental, 1938.

- "Alexandre Moret", par J. Vandier, Archiv für ägyptische Archaäologie, 1938, p. 75-76.

- "Notice sur la vie et les travaux de M. Alexandre Moret", par R. Dussaud, CRAI, 1940, p. 454-466.

- Les Professeurs du Collège de France. Dictionnaire biographique 1901-1939, par C. Charle et E. Telkès, 1988, p. 186-187.

- "Alexandre Moret" dans Who was who in Egyptology, 1995, p.295-296.

Auteur de la notice
Christiane Zivie-Coche
Mise à jour
 le 26 novembre 2017 - 16:23