Back to top
Nom Lefranc
Prénom Abel
Naissance Élincourt-Sainte-Marie (Oise) (27 juillet 1863)
Décès Paris (26 novembre 1952)
Sections
Sciences historiques et philologiques
Statuts et fonctions
Maître de conférences
Maîtrise de conférences
Histoire littéraire de la Renaissance (juin 1901 à juin 1936)
Distinctions
Commandeur dans l'Ordre de la Légion d'honneur
Officier de l'Ordre de Léopold
Membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
Membre associé de l'Académie royale de Belgique
Docteur Honoris Causa de l'Université de Genève
Origines familiales

Profondes racines picardes

Études et formations

Études secondaires au petit séminaire de Noyon
École nationale des chartes
1882 : Élève de l'EPHE (conférences de Gabriel Hanotaux, Arthur Giry, Gaston Paris) – Mémoire sur l'Histoire de la ville de Noyon et de ses institutions jusqu'à la fin du XIIIe siècle
Cours d'histoire des Facultés de philosophie de Leipzig et de Berlin
Recherches dans les archives de Noyon d'où il tire en 1888 sa Jeunesse de Calvin, et à la Bibliothèque nationale (publication du manuscrit des Dernières poésies de Marguerite de Navarre, 1896; l'année suivante, il publie deux études sur Marguerite de Navarre et le platonisme de la Renaissance et sur Les Idées religieuses de Marguerite de Navarre
 

Parcours professionnel, responsabilité à l'EPHE

Maître de conférences de 1901 à 1936

Parcours professionnel hors EPHE

Attaché à la Bibliothèque Mazarine
1888-1893 : Archivistes aux Archives nationales
1893-1904 : Secrétaire du Collège de France

1904 : Élu au Collège de France (chaire de Langue et littérature françaises modernes)

Domaines de recherches

Abel Lefranc se considère comme l'historien de la « civilisation intellectuelle » de la Renaissance.
Ses premières conférences proposent des études sur Rabelais de 1536 à 1540, ses rapports avec l'humanisme et avec la Réforme. Il considère Rabelais comme un incroyant et un anticlérical, ce que contestera Lucien Febvre.
De 1905 à 1907, il met en chantier et dirige l'édition du texte de la première édition française (1541) de l'Institution de la religion chrestienne de Calvin procurée par Henri Châtelain et Jacques Pannier (1911).
Son explication des poésie de Clément Marot (1912) donne lieu l'année suivante au Roman d'amour de Clément Marot.
Ses conférences sur l'enseignement, la vie et les mœurs du XVIe siècle (1925-1936) fournissent la matière de La Vie quotidienne au temps de la Renaissance (1938)
Travaux sur Shakespeare, Érasme, Montaigne, Pathelin, Ronsard et Villon.

Publications principales

Histoire de la ville de Noyon et de ses institutions jusqu'à la fin du XIIIe siècle (1887)

La Jeunesse de Calvin (1888)

Histoire du Collège de France depuis ses origines jusqu'à la fin du premier Empire (1893)

Les Idées religieuses de Marguerite de Navarre d'après son œuvre poétique et Les Marguerites et les Dernières poésies (1898)

Les Navigations de Pantagruel, études sur la géographie rabelaisienne (1905)

Les Lettres et les idées depuis la Renaissance (2 vol., 1910-1914)

Sous le masque de William Shakespeare : William Stanley, VIe comte de Derby (2 vol., 1918)

La Vie quotidienne au temps de la Renaissance (1938)

À la découverte de Shakespeare (2 vol., 1945)

Éditions

Marguerite de Navarre, Les Dernières poésies (1896)

Jean Calvin, Institution de la religion chrestienne. Texte de la première édition française (1541) réimprimé sous la direction de Abel Lefranc, par Henri Châtelain et Jacques Pannier, Paris, 1911, 2 vol. (Bibliothèque de l'École des Hautes Études, 177-177)

François Rabelais, Œuvres (en coll., 5 vol. 1913-1931)

Engagements

Fondateur de la Société et de la Revue des études rabelaisiennes

Volumes d'hommage

Mélanges offerts à M. Abel Lefranc par ses élèves et ses amis, Paris, 1936 (avec une bibliographie de ses travaux jusqu’en 1936)

Marcel Bataillon, Charles Samaran, Raymond Lebègue, Michel François, Fernand Desonay et Christian Fouchet, Hommage à Abel Lefranc (1863-1963). Commémoration du centenaire de sa naissance, Paris, 1964, 44 p. (avec une bibliographie de ses travaux de 1936 à sa mort)

Publications au sujet de la personne

Robert Marichal, « Abel lefranc (1863-1952) », École Pratique des Hautes Études, Annuaire Sciences historiques et philologiques 1955-1956, p. 13-19
François Michel, « Abel Lefranc », Bibliothèque de l'école des chartes, Société de l'École des chartes, no 112,‎ 1954, p. 316-320

Auteur de la notice
Hubert Bost
Mise à jour
 le 06 septembre 2017 - 12:54